UCM Bw – Mouvement et office de création d'entreprise

Accroche

“Mon partenaire pour entreprendre„

La consultation populaire approche

Toujours sous le feu des projecteurs, le projet d’extension du centre commercial néo-louvaniste l’Esplanade sera soumis en juin au vote des citoyens. Mais dans quelles conditions ?

L'EsplanadeLa demande de l’organisation d’une consultation populaire est portée par une plateforme citoyenne réunissant des représentants des habitants, des étudiants, des commerçants et du milieu associatif de la commune. Cette plateforme a d’ailleurs collecté les 3.000 signatures nécessaires pour que la consultation puisse être recevable par les autorités communales. La volonté originelle était de poser aux habitants cette unique question : « Êtes-vous pour ou contre le projet d’extension de l’Esplanade ? »

Dans l’intervalle, le conseil communal s’est emparé du dossier et s’est accordé sur l’intérêt d’organiser une consultation populaire. Mais il semble aujourd’hui vider cette dernière de sa substance. En effet, il ne s’agit plus d’interroger les habitants d’Ottignies-Louvain-la-Neuve sur un seul point, mais bien… 21 !

Les motivations des autorités communales ? « Le fonctionnaire délégué qui devra statuer sur la demande du permis d’extension de l’Esplanade de Louvain-la-Neuve devra disposer d’arguments pour fonder son jugement. » D’après la plateforme citoyenne, ce motif est peu crédible étant donné que l’argumentaire des objections à un projet d’urbanisme relève de l’enquête publique (à venir) et non d’une consultation.

En outre, parmi les vingt questions ajoutées à celle d’origine, dix sont issues de l’argumentaire de Klépierre, promoteur immobilier de l’Esplanade. De quoi en faire douter plus d’un quant à l’impartialité de ce scrutin. C’est pourquoi la plateforme citoyenne appelle la commune à appliquer strictement le code de démocratie locale en conservant une seule et unique question.

G100 : non au projet

Seules les personnes domiciliées dans la commune participeront à la consultation populaire du 11 juin. Ce n’est pas le cas de la plupart des étudiants, commerçants, travailleurs et autres personnalités académiques qui fréquentent quotidiennement le centre-ville. D’où l’idée de l’Assemblée générale des étudiants de Louvain-la-Neuve (AGL) d’organiser une journée de réflexion d’un panel citoyen « G100 » constitué par tirage au sort. Celle-ci s’est tenue le 1er mai dernier.

Les résultats sont sans appel : 76 % des participants rejettent l’extension de l’Esplanade (46,7 % sont totalement contre ; 29,3 % se disent plus ou moins contre). Seuls 21,3 % se prononcent en faveur du projet (5,3 % totalement pour ; 16 % plus ou moins pour). 2,7 % se sont abstenus. Dans les arguments en défaveur, le G100 estime que l’extension est un projet consumériste et peu soutenable. Il ne s’inscrit pas dans l’esprit de la cité universitaire et est défavorable aux « petits » commerces. Enfin, le G100 estime que ce dossier manque de transparence et regrette l’insuffisance de consultation avec les citoyens.

Débat entre commerçants

Le lundi 19 juin en matinée, soit une semaine après la tenue de la consultation populaire, l’UCM organise un débat à destination des commerçants d’Ottignies-Louvain-la-Neuve et des communes limitrophes. L’objectif ? Réunir un panel d’intervenants pour répondre aux interrogations des commerçants sur le dossier d’extension de l’Esplanade.

Infos et inscription : idloom.com/rencontre-commerces-esplanade

Leave A Comment